Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 30 avril 2009

émotion...

un concert fraternel autour de la terre...cliquez là.
A change is gonna come (vimeo)

mercredi 29 avril 2009

A-phorisme

Eternité est l'anagramme d'étreinte.
[ Henry de Montherlant ]

aphorisme:Phrase concise qui résume l'essentiel d'une pensée ou tire la leçon d'une expérience. (Larousse)

lundi 27 avril 2009

A-VENIR...


Il faut voir plus loin que le bout de son nez.

Bien à vous

samedi 25 avril 2009

Henri IV


"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération".

James Freeman Clarke (1810-1888)

je l'ai croisé à Paris...Henry....Pour être accepté comme roi, il se convertit au catholicisme, et signa l'Édit de Nantes, le premier traité de paix autorisant la liberté de culte pour les protestants, qui mit fin pendant deux décennies aux guerres de religion. Il fut assassiné le 14 mai 1610 par un fanatique, François Ravaillac, rue de la Ferronnerie à Paris.

C'est à chaque fois pareil...

jeudi 23 avril 2009

perversité: ne pas oublier...voir l'innocence


"Les amateurs de fin du monde que sont les protagonistes du libertinage sadien préfigurent les "damnés" du nazisme qui faisaient de la tête de mort leur emblème et qui mettaient en système la double institution de la mort et du travail:"La mort est mon métier", dit Rudolf Lang(le Rudolf Hoess, commandant du camp d'Auschwitz)du récit de Robert Merle; il précise même dans sa déposition-confession:"je me concentrais sur le côté technique de ma tâche"; et ,au procureur qui s'écrie:"vous avez tué 3 millions et demi de personnes", il réplique froidement:"Je vous demande pardon, je n'en ai tué que 2 millions et demi". Cette exactitude effroyable est d'un industriel de la mort qui disait penser aux juifs en termes d'unités, jamais en termes d'êtres humains et qui était chargé de réaliser la Solution Finale en appliquant le principe dialectique atroce d'un autre cacique de l'Atlantide nazie, Himmler: la régénération de l'Homme par le travail conçu comme...moyen d'anéantissement du juif."
extrait du livre de Vignoles"perversités" en pdf sur l'excellent site de PhiloSophie de P.Hidalgo.

C'est pour cela encore et toujours, que je ne donne aucun crédit à Monsieur Mahmoud Ahmadinejad

samedi 11 avril 2009

le manège de la vie...



...

Voilà, je pense qu'en fait, tous le monde est mal dans sa peau. Non?
Prenez n'importe qui autour de vous, et demandez lui...

Il faut un certain courage pour pouvoir regarder en face et analyser ses déboires, insuccès, troubles, tracas. Ensuite, s'approcher au plus près de ses aspirations intérieures profondes, ne pas perdre de vue sa voie. Cette voie n'est pas forcément un sillon tout tracé. Bien au contraire, il faut parfois transgresser, détruire, renoncer pour ensuite entrer à nouveau dans du créatif, du passionnant, du renouveau.
Construire son moi, lui laisser la place de s'épanouir... mais sans tomber dans un nombrilisme égoïste et prétentieux.

Voilà, après avoir écouté "la forza del destino" de Verdi et notamment le duo magnifique de l'acte III avec Pavaroti, je vais me boire un bon café, manger un p'tit chocolat, (praliné au lait, mon préféré)et m'installer devant un film.
Un peu de calme, parfois, ça fait du bien.

Joyeuses Pâques!

vendredi 10 avril 2009

re-fl'ex-ion: jouons avec les mots.

Je dis: " Les mots sont comme des épis de blé...tout le monde ne peut en faire du bon pain..."

Que dites-vous des mots?

Vous paraissent-ils familiers, complices, légers?

A vous!

jeudi 2 avril 2009

Thanatos


...
Au jardin des Tuileries:statues en bronze du sculpteur roussillonnais Aristide Maillol (1861/1944)

Bibliodyssey est inépuisable, voir une de mes préférée pour l'heure...
sujet de terreur, pourtant sujet commun.
Il y a deux nuits de cela, j'ai ressurgi du fond de mon sommeil avec cette image sous les yeux. Curieusement, je n'avais pas peur. J'étais seulement attristée, au plus profond de moi.
...

...
détail du tableau de Bernat Martorell au Louvre:"la décapitation de St Georges"
....

Rêver la perte d'un être cher, cela s'apparente plutôt à un cauchemar.

La déception, la désillusion, la solitude, le silence, la crise...voilà bien des mots de désespoir, des vilains mots.
Le printemps est souvent le temps du réveil des sens, et curieusement c'est aussi à cette période que les suicides sont les plus fréquents.

Espoir, beauté, vie, amour, partage, amitié, douceur,nature, air, eau, ne sont-ils pas des mots plus ravissants?

Bien à vous

auprès de mon arbre


...
la la la la la
...