Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 6 octobre 2008

blues..le bleu!



"l'intensité ou la brûlure d'une présence, on ne l'éprouve qu'à la percevoir dans le miroir artificieux d'une œuvre, soit-elle seulement une image que forme notre fantaisie intérieure.....l'auteur se met à l'œuvre. Son œuvre est cet ouvrage:
davantage d'intensité dans la relation que notre pensée noue avec ces objets de pensée que nous nommons, d'un terme vague, des "choses".....De l'intensité des passions naissent l'inquiètude et le sentiment de l'étrangeté de ce qu'on aime..."

extrait d'un livre passionnant de Marc Le Bot intitulé "Images, magie"
(site de philosophie de notre excellent P.Hidalgo) (merci encore Pierre si tu passes par là! ;-))

......

Découvrez Eric Serra!

.....

5 commentaires:

Corto a dit…

Ouais merchi l'ami Pierrot ! Mais surtout, surtout, ne me prêtes pas ta plume !

(j'ai honte)

Astrale a dit…

Corot...ralala!

L. a dit…

L'intensité, à mon sens, n'est ni dans les choses, ni dans l'oeuvre, mais dans l'interaction (ne serait-ce qu'émotionnelle) que nous pouvons avoir avec celle-ci. Ceux sont deux intensités individuelles en germe qui éclosent dans leur union passionnelle commune.

Non ?

Astrale a dit…

aus...si...

Jigé a dit…

ça-l'hue
Sait para zar que G à bout-tit sur ton blog. bras veau pour l'en 100-ble!