Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 14 août 2010

GNOSE-7

Je crois que ce n'est pas banal de loger quelques jours dans une vieille demeure de pierres du 15ième siècle, dans la campagne profonde de l'Ombrie ...
Ce soir, je les ai senti, frôlant mes cheveux, emplissant la pièce, du côté de la salle de bain. Ils sont d'un autre temps, d'une autre époque, d'un autre âge...Ils n'ont pas montré d'animosité, mais ils m'ont fait comprendre que nous devions rester calmes et respectueux de leur territoire. C'est ce que je leur ai dit.: nous ne sommes que de passage et pour peu de temps encore....
Je sais qu'ils m'ont entendus.
L'air était lourd, un orage a éclaté. De grands éclairs ont zébré le ciel obscur, des coupures d'éléctricité intermittentes et une averse énorme ont agrémenté la soirée.
Dans le village, un petit bistrot de campagne où était servi un café ristretto, avec un limoncello très frais...Les gens était surpris de voir quelques touristes égarés dans ce coin retiré...fort sympathique. Quelques sourires échangés, quelques mots aussi dans un italien approximatif, un autre bar plus loin, vociférant une musique moderne, invitant à la danse, des minettes pailletées, bras dessus-bras dessous, d'autres, des gars, qui se rassemblent comme pour se donner du courage...des regards.
La pluie a repris de plus belle.
La nature est rebelle.

3 commentaires:

Corto a dit…

Sans blaguer, on s'y croirait dans cette Italie là
:)

Yves Deligne a dit…

Tu postes à partir de ton iPhone? Je n'aurais jamais cru que tu puisses avoir embarqué un PC dans tes valises. Mais, si c'est le cas, c'est parfait: on suit le guide...
Pas trop chaud?

Astrale a dit…

non, pas trop chaud Yves, et puis j'aime le chaud plus que le froid. J'ai une connexion qui marche de temps en temps. (avec mon ordi portable, je l'emmène partout! )