Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 17 juin 2007

la paille et la poutre


Au bout de chaque route, le bout du tunnel.
A la culpabilité, il faut être rebelle
la lumière aveugle,
mais l'apaisement survient,
accepter...
et grandit le silence de l'aube...
puis bouillonne la vie,
quand la solitude rôde.
un regard, un mot,une pensée,
la caresse du jour,
une rose parfumée,
La rosée d'un matin
Espoir bannit chagrin
tendresse
amour

Marie astrale

3 commentaires:

Marc a dit…

Tu as fait le choix de l'optimisme, Marie. Je dois reconnaître que ce n'est pas un mauvais choix.

Astrale a dit…

je n'ai pas choisi, c'est ainsi...
ce n'est pas sûr qu'au fond, il y aie un appui qui permette de refaire surface, alors autant rester en haut;-)

Michel a dit…

Oui, il y a bien au fond un appui qui permette de refaire surface mais beaucoup se noie en coulant vers le fond et d'autre en remontant vers la surface, le mieux c'est de ne pas tomber de la barque mais on ne choisie pas son destin, on le subit. Une bouée d'optimisme est de mise quelle que soit son destin.