Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 10 avril 2007

Natura

J'en ai marre de ne pas savoir!
Même si je lis des tas d'articles, je n'arrive pas à savoir où nous entraînent la pollution, le mouvement du soleil, les gaz à effet de serre, la fonte de la banquise et la possibilité d'accéder au nucléaire de ce "tendre" et "humaniste" président iranien...

4 commentaires:

Marc a dit…

Pas savoir ? Mais on commence bien à avoir une idée de certaines choses, non ? Bien sûr, pour un expert on trouve souvent un contre-expert, mais sur le problème du réchauffement climatique, il me semble bien qu'il y ait de plus en plus d'unanimité quant au constat. Il paraît beaucoup de dossiers là-dessus dans la presse.
Mais certains ont meuex à faire que de désespérer : un très intéressant numéro récent de "l'Usine nouvelle" analysait nombre d'initiative prises par les industriels dans le domaine du développement durable (et ce n'était pas pour galvauder le mot). Dans la même idée voir le livre "Le tour du monde en 80 hommes".
Ce qui est sûr c'est que le défis écologique est immense, de nombreux pays émergent qui ont des préoccupations plus urgentes que la sobriété. Et la population mondiale va encore largement croître.

Astrale a dit…

Mais...et l'Iran? Ce que les médias laissent entrevoir n'est pas rassurant. Et en même temps, j'ai entendu des étudiants(de la bas) exprimer leur désaccord vis à vis de leur gouvernant.On a du mal à vraiment faire la part des choses...
Quant à la pollution, certains scientifiques nient la part humaine des desastres écologiques en se référent juste à la position du soleil qui à déjà montré sa puissance dans les autres périodes de l'histoire de la terre. Les différentes glaciations etc...juste une question de distance. Mais les hommes veulent intervenir, et vont-ils arriver à dresser un bouclier protecteur contre celui-ci?

Marc a dit…

Rapidement à propos de l'Iran. D'abord ce que tout le monde sait :
le président M. Ahmadinejad est loin de détenir un pouvoir étendu dans le régime particulier qu'est celui de l'Iran. De plus dans ce régime, tout le monde ne l'apprécie pas. Le peuple qui comptait sur lui pour une amélioration de son quotidien voit celui-ci empirer à cause de l'inflation. Bref Ahmadinejad est de moins en moins populaire.

MAIS, et c'est ce que m'a fait comprendre mon collègue franco-iranien, TOUS (quasiment) les iraniens sont en faveur de l'accès de leur pays à l'enrichissement d'uranium et même à la bombe atomique. C'est pour eux une question de fierté nationale. Ils ne sont pas plus guerrier que n'importe qui mais comment admettre que des gens sur-armés et vendeurs d'armes (et mécréants !) leur fassent la morale. Par ex. J. Chirac a fait sauter sous terre 6 bombes juste avant de signer le traité de non prolifération. Qui parlait de paille et de poutre dans l'oeil ?

Astrale a dit…

Oui, nous pouvons comprendre ce point de vue. Ceci dit, il ne faudrait pas que cette arme tombe dans les mains de fanatiques. Une fois de plus, les journalistes ont tendance à ne donner qu'un bout de la lorgnette. Il est des journalistes qui quand même, heureusement, laissent filtrer des info qui nous permettent de faire(un peu) la part des choses...
merci de ta réflexion, qui nous montre une fois encore qu'il faut rester prudent en matière d'analyse...