Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 11 novembre 2008

violet pas violent



....

....
Comme sur un tapis de mousse, un velours de coton,
Appuyez-vous...
Laissez peser le corps, gonflez vos poumons,
abandonnez-vous.

Il est des instants de pose,
où il est permis de rêver,
Et d'admirer la rose,
sans stress, ou détresse,

vive la paresse...

booon 11 noooovembre...
;-)



............

............

19 commentaires:

Scheiro a dit…

C'est vrai, Astrale, ton blog s'agite encore un peu, il n'est pas aussi tétanisé que je le pensais. Par contre, je ne sais pas comment font tes visiteurs s'ils n'ont pas de connexions très puissante parce que la collection de deeezer freine terriblement l'ouverture de ce blog. Je suppose qu'ils sont nombreux à perdre patience et que ça doit décourager tes lecteurs, surtout s'ils sont paresseux.
Belles photos, belles couleurs :-)

Astrale a dit…

merci Scheiro de ce retour...et du compliment!
Le livre que tu me conseilles, l'as-tu lu? J'ai tout plein de lecture en retard...ça déborde, chez moi, et je n'arrive presque plus à suivre...c'est pour cela que le blog a été en panne...entre autre.
à bientôt!

fish-fish a dit…

Merci Astrale, magnifique!

Marc a dit…

pas violent, pas violent les masses nuageuses ? C'est vite dit :-)
Comme souvent, les photos sont très belles bien que je te soupçonne d'avoir trafiqué celle du haut.


(pour le texte, je serais plus en manière de l'apprécier si je n'étais pas gêné par la fausse suggestion des points de suspension)

Astrale a dit…

ce n'est pas trafiqué, mais travaillée marc! ;-)
j'admire ton excellence en matière de points, point virgule, de suspension...tu es "le" spécialiste!!
bravo...heu, bravo!heu, non, bravo.

Astrale a dit…

Merci à toi fish-fish et reviens te relaxer quand tu veux! ;-))

Scheiro a dit…

Oui, j'ai lu ce Malevitch il y a qqs temps et il traîne qq part dans ma bibliothèque. Mais si tu ne le lis pas, tu ne passeras pas à côté d'un très grand essai. Tu peux t'en tenir à tes lectures du moment, Malevitch peut attendre.

Corto a dit…

Ah ben ça y est ça marche deezer ! J'aime vraiment beaucoup ce morceau en plus, c'était dommage de ne pas l'entendre !

:)

Corto a dit…

Heuuu...
Moi je l'ai écouté le 15 novembre...
C'est grave ?

Astrale a dit…

meuh non, pourquoi???

Corto a dit…

Pour rire :)

Corto a dit…

Oui...
Bon...
On est d'accord c'est un poil trop hilarant mais je n'y peux rien : je ne sais pas faire dans la demi-mesure !
Désolé.

Corto a dit…

Comment ça "je parle tout seul" ?? Oups. Redésolé, c'est l'habitude des blogs de L...

Corto a dit…

Non...sérieux...Rigolez pas quoi ! Je suis vraiment tout seul dans ce long couloir blanc ? Oh oho oho oho !!!!

Corto a dit…

Tiens...
Il y a une porte là. Bon ben...Pas le choix.
Toc toc toc.
(Hiuiiiin)(porte qui grince)
Ya quelqu'un ?

Aaaaargh !!!!

Corto a dit…

Aaaaaaaaaaaahhhh !
Quel gadin ! Où je suis tombé ?

Corto a dit…

Encore du blanc. Un paysage blanc à l'infini. Et toujours personne. Je commence à trouver ça drôle. Allons explorer cet infini.

Corto a dit…

Flic floc, flic floc. Eeeh mais... Ce blanc...C'est de la neige ! Alors qu'il ne fait pas froid du tout ! Il fait même plutôt chaud. Mais si le sol blanc, c'est de la neige, alors le plafond blanc, c'est quoi ? Des nuages ? Suis-je encore dedans ou bien dehors ? Quel endroit curieux. Et pas âme qui vive. Je marche, je marche, je marche.

Corto a dit…

Et je marche encore. Je marche seul. Il y a erreur, c'est pas possible ! On ne peut pas passer d'un couloir aux plaines du grand nord (et un grand nord tout chaud encore !) en franchissant une simple porte. Si ?
Et je ne me retourne même pas de peur de voir qu'il n'y a pas de traces de pas dans la neige. Dieu sait pourquoi j'ai peur de ça. Mais ça me fait peur, j'y peux rien.
Et tout ce blanc...