Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 23 mars 2009

art2: foolish


L'art est un produit pharmaceutique pour imbéciles
(Francis Picabia)

Cela devrait faire plaisir à L.qui avait envie d'être cité! ;-)

PS: Imbécile, je pense que je le suis moi-même...wiki dit:
" Du moyen français imbécille, repris au XVe siècle du latin imbecillus (« qui manque de force physique et de réflexion »), mot d'origine douteuse ; on le fait quelquefois venir de in (privatif), et bacillus (bâton)...
Interprétation : qui marche sans bâton, qui apprend à marcher sans béquille au risque de faire des erreurs et de tomber. L'imbécile au sens étymologique serait donc celui qui n'a pas d'expérience et avance au risque de commettre des erreurs qui pourront le faire progresser.

9 commentaires:

L. a dit…

A moi le premier com' ! Il me revient de droit, comme un boomerang !

Merci pour le clin d'oeil, mais me citer moi aurait plus donné quelque chose du genre (je ne sais pas, moi) (au hasard) "l'art, ça n'existe pas et c'est aussi bien". Maintenant, je ne connais pas du tout Francis Picaglace (un cousin de Francis Picatchou ?) (les Francis : attrapez-les tous !), mais c'est vrai que je le consomme effectivement comme un produit pharamceutique de type antidépresseur... Donc il doit avoir raison, d'une manière ou d'une autre. : ) C'est d'ailleurs pour ça que je consomme essentiellement de l'art "pour imbéciles" (diraient certains), ce qui, le cas échéant, ne traduit plus une grande bêtise, mais au contraire, une grande lucidité !

Je savais bien qu'il y avait quelque chose comme ça entre les lignes !

Merci encore ! ; ) (et vive Francis Picassiette !)

L. a dit…

Avec toute cette émotion, j'allais oublier de préciser qu'une fois de plus (mais ça tombe sous le sens), je trouve la photo magnifique et le travail de retouche particulièrement bien pensé et bien exécuté. On ne s'y croit pas, mais on aurait bien envie de s'y croire ! : )

Astrale a dit…

Merci L. quel énergie! bravo!

ariaga a dit…

j'aime beaucoup ta photo, elle fait rêver. Progresser en s'appuyant sur ses erreurs, je crois que c'est un chemin de vie.

Astrale a dit…

bonsoir Ariaga, contente de te voir par ici.Bisous.

Corto a dit…

C'est à multiples tranchants cette citation Astrale :)
C'est en tout cas bien optimiste parce que même les plus puissants remèdes ne soignent pas tout. Quoique peut-être...si un jour on en vient à des prescriptions médico-artistiques obligatoires, on ne sait jamais !

En tout cas je suis d'accord avec L (oui oui je sais je le paierai un jour) et Ariaga : très beau travail sur cette photo ! C'est superbe.

Dis donc L : si tu consommes de l'art pour les imbéciles alors que l'art est un produit pharmaceutique déjà prévu pour les imbéciles, ça fait de toi un imbécile au carré ! En me référant à l'interprétation astralienne du mot imbécile, j'en déduis que tu dois te mouvoir comme un escargot hors de sa coquille. Tout ça parce que tu passes tes soirées devant Gungrave ! Merci Mr Francis Picaglace : je vous dois cette démonstration éclairante.

L. a dit…

Non, je suis un imbécile suffisamment brillant pour s'automédiacmenter pile comme il faut, pile pour ce qu'il a, pile en fonction de qui il est.

Là, soit je suis un imbécile au cube, soit je suis un génie.

paradox a dit…

L'imbécile peut aussi être perçu comme celui qui s'appuie sur des vérité fausses et qui s'y accroche; en somme, sur une mauvaise béquille.
Et puis, s'il faut une béquille pour avancer, c'est peut-être parce que le handicap originel ne permet pas d'avancer seul, sans avoir recours à un subterfuge quelconque.
Bien sûr, je peux me tromper...

Bye. ;°)~

Astrale a dit…

ou celui qui se fait des illusions...
Bye Paradox! merci de ta visite!