Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 31 octobre 2007

fatalité



Le ciel a ses secrets...
nuages et profondeurs de l'infini,
erreurs des hommes,
l'inexorable...

PS: l'usine à nuages.

2 commentaires:

paradox a dit…

Que faire ?

Des centrales thermiques qui polluent comme 10 000 voitures débridées, ou, des centrales nucléaires dont on héritera des déchets pour des millénaires ?

D'un côté la mort par asphyxie, et, de l'autre côté, par radiations.

Maintenant, il reste la noyade, les médicaments, s'ouvrir les veines, se pendre, le poison, bref, c'est pas l'arsenal mortuaire qui nous manque.

Et vous, vous choisissez quoi ?

Une bonne guerre comme dans l'ancien temps ? Ah, mourir en héros ! Dans l'action ! Pof ! Comme ça ! Sans s'en rendre compte !

Finalement, la hantise de la mort nous pousse à concevoir des engins fatals toujours plus sophistiqués !

Comme si aller vers la mort pouvait la conjurer !

tizel a dit…

Sympa ton usine à Nuages... Mais c'est vrai que le nucléaire, c'est pas le miracle non plus...

Par chez moi, il y a plein d'usines à nuage non nucléaires : ce sont des sucreries. Le problème, c'est que l'odeur qui s'y dégage est assez nauséabonde.

Tizel