Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 2 novembre 2007

ce n'est pas très romantique...


J'ai vu leur air, au volant de leurs belles voitures, à Monaco! Machiavélique! univers concentrationnaire et écrasant, ce rocher a du connaitre un certain art de vivre au temps où l'argent n'était pas tout! Aujourd'hui, comme une ile démoniaque, cet endroit ne respire en aucun cas la sérénité...on y ressent le malheur "des 24 heures de la vie d'une femme" de stéphan tzweig. Je n'y retournerai plus. Même si je gagnais au loto!(je n'y joue jamais, cela ne risque donc pas de m'arriver...)

11 commentaires:

Tietie007 a dit…

J'aime bien la corniche en arrivant à Monaco, ça me rappelle La main au collet !

Corto a dit…

Z'avez pas honte Astrale ? Photographier ainsi la misère du monde... C'est du travail digne de Paris Match ! Et le pôv' SSOF à qui appartient cette caisse à savon, hein ? Z'y avez pensé ? Il a pt'êt été obligé de la revendre depuis pour payer le loyer !

Astrale a dit…

Moi aussi, tietie, mais comble du destin, c'est là aussi que la princesse Grace a eu son accident qui s'avéra mortel;;;

Corto, les monégasques ne payent pas d'impôts, donc ils ne sont pas à plaindre, voyons....sauf qu'ils n'ont pas le droit de jouer au casino, car c'est ce qui alimente les caisses de ce "mini" état! on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre de cacahouète, hélas!

Corto a dit…

On a beau dire mais le destin fait bien les choses ! A croire qu'il y a quelqu'un, quelque part, un(e) fanatique d'ironie sarcastique qui mesure ce genre de chose jusque dans le moindre détail. Pour elle ou lui, ça doit être un peu comme préparer le "domino day" : arriver à tout paufiner pour que le sectateur en ait pour son argent ! En tout cas...chapeau l'artiste.

Marc a dit…

Tiens c'est intéressant, c'est un peu comme les banquiers suisses alors ! En fait, dommage que tu n'en dises pas plus sur Monaco et cet univers. Et aussi sur Stefan Zweig et le livre que tu cites. Allez Marie, un petit effort, développe tout ça dans tes prochains billets, de même que le "erreurs des hommes" de ton dernier billet. Crois-tu que tes lecteurs vont se contenter de points de suspension ?

djaipi a dit…

Qu'alliez-vous faire dans cet endroit sans qualité intérieure? Et si vous gagnez quand même au loto (disons, malgré vous)vous ferez mieux, probablement.:-)
Je l'ai retrouvée avec plaisir! (Sirena)Spirale?

paradox a dit…

Monaco, maternité de policiers tirés à quatre épingle et bardés d'électronique inquisitrice, est bien un camp de concentration pour parvenus qui se terrent dans leurs tours insolentes et dédaigneuses, bien à l'abri des impôts de toutes sortes, ces prédateurs avides qui ne cherchent qu'à se goinfrer (heu, je parle des impôts là, il faut suivre !).

Comme toi Astrale, je ne vois pas l'intérêt de découvrir sa vacuité éternelle. Viens plutôt à Cannes, du côté de chez moi...c'est juste un peu en dessous (géographiquement parlant...c'est plus au sud...).

Astrale a dit…

Corto: le destin, on en avait fait un long débat sur philoSophie! il faudrait qu'on y retourne de temps en temps pour commenter...je crois que cela ferait plaisir à Phi!enfin, p't'être...:-))mais au fait que devient corto 2? il m'a laissé tombée comme une"vieille" chaussette mdr!

Marc, je crois que finalement, je suis une paresseuse...je ne fais que ce que j'aime faire...si je commence à me forcer pour le blog, c'est foutu!

Djaipi: je vais parfois dans des endroits juste par curiosité, car j'ai toujours la manie de donner une chance au pire....c'est mon côté bon samaritain, je vois souvent le bon côté des choses. Je serais optimiste?
Mais quand le mauvais côté prend le dessus, je suis mieux à même alors de pouvoir comparer.Où ai-je lu de Nietzsche: quand je me regarde dans la glace, je me fais peur, quand je me compare aux autres, alors je me rassure:-) oui, sirena spirale...

paradox, je vais parfois à Cannes car je trouve que c'est une jolie ville et j'aime beaucoup son marché! nous pourrions effectivement un jour nous y rencontrer! il parait que c'est bourré de travaux en ce moment, c'est pour cela que j'ai renoncé cette fois ci! La prochaine fois!?

cordialement à vous tous

Ulysse a dit…

et chuut!!! mon ithaque secrète est non loin d'aix en provence...
mais qu'es-tu aller faire la-bas astrale? Ne t'as t-on pas dit que les zoos sont l'une des plus mauvaises inventions des derniers siècles?

Mikkado a dit…

Je lis que les humanistes patentés se laissent facilement aller au ressentiment dès qu'on leur met sous le nez les attributs d'une classe de la société qu'ils n'ont jamais fréquentée et qu'ils ne fréquenteront certainement jamais à cause de leur petits, tout petits préjugés. Comme si être riche - ou pauvre - était quelque chose en soit.

Ce qui confirme que de tels crétins, les humanistes patentés, ne seront jamais en mesure de dépasser les pauvres représentations stéréotypées véhiculées dans la niche sociale à laquelle ils sont si bien attachés. Faible puissance d'imagination pour des gens qui se présentent comme les critiques du monde : ceux qui savent et à qui on ne la fait pas.

Non, Bouvard et Pécuchet sont toujours bien vivants, même si Flaubert est mort depuis longtemps... hélas !!!

Fiso a dit…

Je n'aime pas cette phrase "Quand je me regarde dans la glace, je me fais peur ..."
L'autre c'est moi !Si se dire qu'il y a pire que soi rend heureux, c'est désolant !