Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 1 février 2008

L'eclampsie...



Un éclair dans un ciel serein....(je n'avais pas d'éclair, alors je vous ai mis une de mes dernières fotos...je n'écrirai plus foto autrement, il faudra vous y faire...lol)

cette semaine, une femme accouche, tout va pour le mieux...
elle présente 3 heures après la naissance de son bébé, ce que l'on appelle en terme médical: une crise d'éclampsie.

Bon, c'est quoi, allez vous me dire...
hé bien, c'est une complication de l'accouchement qui,dans le monde tue 1 femme sur 50 et 1 bébé sur 14. LA complication que l'on voit rarement dans un service, surtout en suites de couche, mais qui est redoutable. Pourquoi? parce quil existe très peu d'éléments prédictifs, et l'arrivée de la crise se fait de façon violente.
La patiente part en convulsion, se mord quelque fois la langue, se met en anurie, monte sa tension artérielle très haut; l'albumine dans les urines est le témoin d'une souffrance du rein, et parfois, la mort peut survenir dès la première crise convulsive. Mais c'est plutôt rare.
Il faut alors agir selon des règles bien "huilées", avec rigueur et sang froid. Les complications immédiates sont des troubles de la coagulation, la patiente commence à saigner de partout, provoquant des AVC.

J'y ai passé ma matinée lundi dernier avec l'équipe du bloc.

Aujourd'hui, après cet épisode tumultueux, la maman est revenue auprès de son enfant, tous deux vont bien(un séjour en réanimation a bien entendu été nécessaire pour régler les problèmes de coagulation et d'HTA).

je raconte cela pour dire que la naissance n'est, malheureusement, pas qu'un moment "idyllique". Je vois trop circuler sur le net des "bétises" proclamées par des gens "inconscients".
Bien sûr que nous devons respecter le plus possible, l'intimité du couple, la psychologie de la femme qui met au monde son enfant(et celui de son homme), que la physiologie doit être respectée le plus possible, ainsi que le projet de naissance du couple. Mais de grâce, attention aux risques inconsidérés pris pour cette femme, qui sous l'influence de certaines modes, peut perdre la vie et celle de son enfant , simplement parce que certaines personnes ne mesurent pas ou veulent ignorer les dangers encore existant de la parturition.

Bien à vous.

5 commentaires:

flybird a dit…

C' est un sujet très intéressant, Marie que tu soulèves dans ton billet.
En afrique,l' éclampsie(affection neurologique touchant les femmes enceintes caractérisée par des convulsions accompagnée de coma),
est une des principales causes de mortalité maternelle, un véritable fléau.Dans la plupart des cas, la grossesse n' est pas suivie,à cause d'un manque de soins prénatals,la plupart des cas sont des femmes (premier accouchement), non instruites, les signes d' alarmes : violents maux de tètes, vision flou, oedème généralisé.
La mauvaise accessibilité aux soins obstétricaux d’urgence peut en partie expliquer cette situation, mais la qualité des soins dans les structures sanitaires de référence peut être aussi un déterminant majeur.
Les patientes diabétiques, obèses ou dans les cas de grossesses contractées par les patientes jeunes ont des risques plus élevés et sont les plus touchées.
Chaque année, on estime que 15 millions de femmes de moins de 20 ans accouchent, soit plus d’une naissance sur 10 dans le monde et jusqu’à 1 sur 5 dans certains pays d’Afrique.
Les femmes âgées de 15 à 19 ans sont deux fois plus susceptibles de mourir en couches que les femmes de plus de 20 ans.
Les jeunes femmes qui tombent enceintes courent souvent le risque d’une obstruction du travail si elles n’ont pas encore atteint leur taille adulte ou si leur bassin est trop étroit.
L’obstruction du travail peut entraîner la mort quand on ne peut pas recourir en urgence à des soins d’obstétrique.
Les jeunes femmes risquent aussi davantage d’avoir une éclampsie, qui peut être mortelle pour la mère et le bébé.
C' est pour cela qu' il est important et à Terre des hommes, nous essayons d' y contribuer au mieux,d'informer, d'élargir et de permettre l’amélioration des programmes de planification familiale afin de faire augmenter l’emploi de méthodes efficaces de contraception et, partant, aider à réduire le nombre de grossesses non souhaitées et d’avortements en autres.

Fiso a dit…

Merci, Astrale, de rappeler que l'accouchement reste un acte violent pour le corps de la femme.
Je me démandais quels étaient les facteurs de risque pour l'éclampsie, Flybird a répondu à mes interrogations,je pense.
Bises à toi :)

djaipi a dit…

(samedi)
Bonjour astrale. Fort témoignage… Touché aussi par Goethe, le Nombre d’or et… le barracuda ! :-)
Petits pas sur la blogosphère, à bientôt. Amicalement

ariaga a dit…

Vraiment intéressant. Cela nous fait sortir de notre petit monde vers la "vraie" vie. bises.

Lung Ta Zen a dit…

de même qu'avoir un enfant (retour à la maison) n'est pas non plus le moment le plus idyllique qu'on voudrait nous faire croire (ils vécurent heureux et eurent bcp d'enfants) comme d'ailleurs la vie de couple
mais au contraire une vie de responsabilités, donc de remises en causes
c'est toujours riche
pas toujours facile

bises

frédéric :)