Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 19 août 2008

sensitif



Il faut commencer par éprouver ce qu'on veut exprimer.
[ Vincent Van Gogh ](evene)

Je rajouterais, que pour sentir ce que l'on éprouve, le passage par la verbalisation est le plus souvent indispensable, verbalisation écrite ou orale:
Ecrite, face à un lectorat parfois un peu trop invisible comme sur les blogs, orale face à une oreille compatissante. Cependant, dans l'expression artistique picturale ou autre, le geste se passera de la verbalisation. Le ressenti s'exprimera directement et l'épreuve sera directe. Elle se passe de mots...peut-être...

5 commentaires:

L. a dit…

Il faut commencer par éprouver ce qu'on veut exprimer, certes.

Mais pourquoi veut-on exprimer, sinon, justement, parce qu'on éprouve ?

(là je suis en mode sérieux) (hou, c'est nul).

Dans l'expression artistique picturale, il y a la même verbalisation que dans l'écrit ou l'oral : simplement, comme l'écrit a besoin de mot, l'oral de son (si ce n'est de notes), l'art pictural a besoin de son propre langage : l'image. Ce sont ses mots à elle...

L. a dit…

Ses mots à L. ?

adjaya a dit…

Et en silence écoute l'espace entre chaque mots...

Astrale a dit…

le silence de la mer, l'horizon qui s'étale, la voile qui s'étend, les cordes qui s'étirent,le pont qui craque gentiment, l'air qui glisse sur le visage, les embruns qui piqent les yeux, les odeurs du large qui gonflent les narines, la respiration qui se fait profonde...
à L. et Adjaya

L. a dit…

Mille mercis, Astrale ! ; )